Vetouse pour hijama individuelle
  • Vetouse pour hijama individuelle

Ventouse pour hijama

0,99 €
TTC

Ventouse pour hijama vendu à l'unité

Quantité

  • Vous êtes sur un site sécurisé, nos transactions bancaires sont effectuées via Paypal. Vous êtes sur un site sécurisé, nos transactions bancaires sont effectuées via Paypal.
  • Faites vous livrer par la poste à domicile ou bien par Mondial relay chez un commerçant près de chez vous Faites vous livrer par la poste à domicile ou bien par Mondial relay chez un commerçant près de chez vous

Concernant Al-Hijâmah, Anas Ibn Mâlik rapporte que le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit : « Pendant mon Voyage Nocturne, je ne suis pas passé devant un groupe sans qu’ils ne me disent : « Ô Muhammad ! Ordonne à ta communauté de pratiquer Al-Hijâmah. » » [Sahîh Al-Jâmi’ (5671)]

Ibn ‘Abbas rapporte dans une autre version de ce même hadith : « Attache-toi à la pratique de Al-Hijâmah, ô Muhammad ! » [As-Sahîhah (2263)]

Ibn ‘Abbâs rapporte : « Le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) se fit faire une Hijâmah et il paya celui qui la lui pratiqua. » [Al-Bukhârî (5691) et Muslim (1202)]

Anas rapporte que Abû Taybah pratiqua Al-Hijâmah au Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam). Il ordonna qu’on lui donne deux Sâ‘ de nourriture, il parla à ses maîtres afin qu’il cessent de trop le charger et dit : « Le meilleur de vos remèdes est Al-Hijâmah. » [Al-Bukhârî (5696) et Muslim (1577)]

Ibn ‘Abbâs rapporte que le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) a dit : « Quel bon serviteur que celui qui pratique Al-Hijâmah. Il évacue le sang, allège le dos et clarifie la vue. » Lorsqu’on éleva le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wasalam), il ne passa pas devant un groupe sans qu’on ne lui dise : « Attache-toi à Al-Hijâmah. » Et il dit : « Les meilleurs jours où vous pouvez pratiquer Al-Hijâmah, sont les 17e, 19e et 21e jour [du mois lunaire]. Les meilleurs de vos remèdes sont As-Sacût, Al-Ladûd [1], Al-Hijâmah, et Al-Mashiyy [2]. » On força le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) à prendre un remède par le coin de la bouche. Lorsqu’il se remit, il dit : « Qui m’a forcé à prendre ce remède par le coin de la bouche ? – Tout le monde se tut – Que tous ici prennent ce remède en coin de bouche, et je vous regarde, sauf Al-‘Abbâs car il n’était pas présent avec vous. » [At-Tirmidhî (2053)]

100 Produits